Concert M.Grauwels, J.Strauss, Ch.Delporte Samedi 20 novembre 2021 à 19h30

Grauwels, Strauss, Delporte

Les Artistes

Marc Grauwels

Marc Grauwels, flûte

Marc Grauwels est incontestablement aujourd’hui l’un des flûtistes belges les plus en vue. Il le doit, bien sûr, à son talent, à son charisme, à sa personnalité dynamique et généreuse, mais également à son sens inné de la communication. Son éclectisme, comme soliste international, à amené de nombreux compositeurs du monde entier à écrire pour lui ou à l’associer à la création de leurs nouvelles pièces. Ainsi, en 1985 il a participé, en duo avec le guitariste Guy Lukowski, à la première exécution de la célèbre Histoire du Tango d’Astor Piazzolla et à son tout premier enregistrement. Il a également participé à la création de la Cantate pour l’Europe d’ Ennio Morricone. Plus récemment, le compositeur grec Yannis Markopoulos lui a écrit son nouveau concerto pour flûte qui a servi comme une des musiques inaugurales des Jeux Olympiques de 2004 à Athènes.

Avant d’avoir achevé ses études musicales dans son pays, Marc Grauwels obtient déjà, à 19 ans, son premier poste en orchestre à l Opéra des Flandres. En 1976, on le retrouve piccolo solo au Théâtre Royal de la Monnaie à Bruxelles (Opéra National de Belgique), poste qu’il quitte en 1978 pour entrer comme première flûte solo à l’Orchestre Symphonique de la Radio-Télévision Belge. Il y restera dix ans, non sans avoir été choisi au même poste, en 1986, lorsque fut constitué le célèbre World Orchestra sous la direction de Carlo-Maria Giulini. Sa carrière de soliste s’est ensuite développée à une vitesse impressionnante ce qui l’amène à quitter définitivement l’orchestre en 1987. Parallèlement, il a enseigné pendant quinze ans, comme chargé de cours, au Conservatoire Royal de Bruxelles et est actuellement professeur titulaire au Conservatoire Royal de Mons.

En février 2001, suite à une tournée en Asie, les responsables mondiaux de Naxos à Hong Kong ont décidé de lui consacrer, au sein de leur catalogue, une collection particulière appelée The Flute Collection. Dans les années à venir, cette collection s’enrichira de 30 CDs consacrés au flûtiste Marc Grauwels (15 CDs Naxos sont déjà disponibles sur le marché mondial).

Depuis quelques années, Marc Grauwels est également ‘’Endorser’’ pour le célèbre constructeur de flûtes japonais Miyazawa.

Doué d’un naturel jovial et enthousiaste, Marc Grauwels n’hésite pas à multiplier les expériences musicales les plus diverses et fait volontiers alterner Piazzolla avec Mozart, Bach avec Ravi Shankar … ce qui ne l’empêche pas de montrer autant de sérieux que d’imagination dans l’élaboration de ses programmes. Son dernier enregistrement, en Première Mondiale (toujours sous le label Naxos), consacré à des oeuvres inédites pour flûte et percussions – oeuvres pour la majorité desquelles il est le dédicataire – en est un bon exemple.

C’est encore Marc Grauwels qui a participé à la réalisation de la bande sonore du film Amadeusde Milos Forman, accompagné par Thomas Bloch et l’ensemble Les Brussels Virtuosi, dans le superbe adagio pour harmonica de verre, flûte, hautbois, alto et cello KV 617. C’est également lui qui a interprété les sonates de jeunesse, les quatuors et le concerto pour flûte et harpe dans l’intégrale de l’oeuvre de Mozart présentée en un seul coffret de 170 CDs.

Avec un minimum de 100 concerts par an dans le monde, plus de 15.000 pages qui lui sont consacrées sur le Web et une discographie déjà riche de plus de 60 Cds comme soliste, Marc Grauwels prouve qu’une bonne politique artistique peut aujourd’hui conduire un flûtiste à un formidable succès public.

Dans sa carrière comme dans ses interprétations, Marc Grauwels reste fidèle à sa personnalité … ce qui n’est pas la moindre de ses qualités.

Joelle Strauss, violon

Joëlle STRAUSS débute le violon à l’âge de 4 ans ; elle complète ses études musicales par le chant et le piano avant d’obtenir ses diplômes dans les Conservatoires Royaux.

Après une formation classique de haut niveau, son intérêt pour le violon la pousse à se perfectionner dans d’autres styles, tzigane, klezmer, jazz, oriental, auprès des plus grands maîtres.

Ainsi, parcourant le monde, Joëlle étudie et se produit avec le célèbre violoniste tzigane hongrois Roby LAKATOS, avec Alicia SVIGALS, la non moins célèbre violoniste du groupe « Klezmatics » à New-York, avec Johan RENARD, professeur de jazz au Didier Lockwood Music Center à Paris, avec Jean-Louis RASSINFOSSE, professeur de jazz au Conservatoire Royal de Bruxelles, avec Mohamed al MOKHLIS, illustre violoniste oriental.

Son cheminement personnel, influencé par ses origines plurielles, ses voyages, ses rencontres, ses expériences multiculturelles, l’amène à développer, aussi bien au violon qu’au chant, un style de jeu unique, très particulier et reconnaissable, empreint d’une grande sensibilité et d’une virtuosité rare.

De 2003 à 2014, elle fut la violoniste du groupe klezmer “Krupnik”.

Joëlle Strauss tourne actuellement avec l’ «Astor Klezmer Trio», Christophe Delporte à l’accordéon et Marc Grauwels à la flûte traversière. Elle se produit également avec différents orchestres, big-band, en Duo avec piano dans un Programme de World-Jazz-Music ou de Music-Hall et également, dans d’autres formations alliant différents Arts de la scène, rassemblant des artistes de toutes nationalités : comédiens, musiciens, danseurs, chanteurs, rappeurs, performeurs… Son éclectisme et sa curiosité la dirigent également vers l’étude de l’histoire des musiques du monde.

En effet, passionnée pat l’Histoire, elle aime raconter les musiques qu’elle joue et chante. Après de nombreuses recherches et lectures, elle donne actuellement des conférences sur l’histoire du Tango, du Jazz, du Flamenco, du Kezmer, et des musiques d’Europe de l’est.

La musique des langues l’a toujours attirée : l’espagnol, le français, l’anglais ont rythmé son enfance ; elle y ajoute le russe, l’ukrainien, le polonais, le rom, le portuguais, l’hébreu, le ladino (judéo-espagnol) et son professeur, Sonia PINKUSOWITZ, lui inculque toutes les subtilités du yiddish.

Par sa maîtrise du violon et du chant, Joëlle défend vigoureusement une culture dans laquelle elle retrouve une partie de ses racines, certes, mais s’emploie surtout à la diffuser en allant à la rencontre des autres, afin que ce patrimoine musical soit reconnu, reprenne vie et que sa pratique s’ancre dans le XXIe siècle.

Elle s’est déjà produite dans de nombreux festivals, en Europe, en Scandinavie, au Moyen-Orient, en Afrique, en Asie et dans les deux Amériques.

Joëlle STRAUSS a été nominée en 2013 pour le « Prix Jean Pierre-Bloch » qui récompense « Un artiste et son oeuvre, dans son rapport aux Droits de l’Homme », organisé à Paris par la Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme (LICRA).

Joëlle STRAUSS joue sur un violon exceptionnel de Jean-Baptiste VUILLAUME, célèbre luthier français du XIXe siècle dont la lignée est connue depuis le début du XVIIe.

Joelle Strauss
Christophe Delporte

Christophe Delporte, Accordéon

On peut sans conteste affirmer que sa carrière artistique débute en 1989 en participant au concours “jeunes solistes” de la RTBF où il obtiendra le deuxième prix, mais surtout le prix des téléspectateurs avec une majorité absolue”Jamais, je n’ai entendu de l’accordéon joué comme cela” était le leitmotiv qui a commenté ses prestations tout au long des différentes épreuves du concours.

Au-delà d’une grande technique et d’un style poétique d’une étourdissante richesse, Christophe révèle au grand public un répertoire que peu de gens imaginent à l’accordéon avec des pièces “classiques” écrites pour l’instrument et notamment le concerto n°1 de Nicolaï Tchaikin qu’il interprétera en final du concours avec l’orchestre symphonique de la RTBF.

L’année suivante, il représentera la Belgique au cinquième concours EUROVISION des jeunes musiciens organisé à Vienne et jouera avec l’orchestre symphonique de la radio Autrichienne dans la salle mythique du MUSIKVEREIN, retransmis en direct par 23 chaînes de télévision.

Christophe à été invité à plusieurs reprises par L’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie (A. Piazzolla), l’ensemble “musiques nouvelles” (D. Janssens, R. Lazkano, P. Bartholomée, J.P. Dessy), Le Brussels Philharmonic (Film Fest Gent, N. Piovani) ou encore l’Orchestre National de Belgique (S. Gubaidulina, J-M. Rens, A. Piazzolla).

Depuis 2004, il est membre fondateur d’ASTORIA et se spécialise dans l’interprétation de la musique d’Astor Piazzolla.

Avec ses autres formations, il “s’amuse” à faire découvrir les différentes palettes sonores qu’offre l’accordéon et propose ainsi des répertoires et styles musicaux très variés en passant par le Tango, le Baroque, le Classique, les grands airs d’Opéra, la musique contemporaine, la Musiques du monde, le Jazz et la chanson pour enfants.

PHALAENA –  IZVORA – HABANERA – MARINA CEDRO TRIO – ASTOR KLEZMER TRIO – BAYAN TRIO -BISCOTTE & BRIOCHE.

Il est actuellement professeur d’accordéon à l’académie de musique de Fleurus et à l’Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie de Namur (IMEP) et depuis 2019, le Directeur Artistique du CPE Festival.

Christophe Delporte joue sur un accordéon BUGARI et est depuis octobre 2019 un artiste Antarctica Records.

TARIF :

32€ par personne / Sénior et – 25ans : 30€

Infos & réservations : event@chateaudechimay.be – Tél : +32 60 21 45 31

Possibilité de réserver des pains garnis (faits maison) sur commande (au plus tard la veille de l’évènement) au prix de 5€/pièce à retirer à l’entracte.

Trois variétés sont proposées : Saumon et cressonnette / Jambon du pays et figues / Fromage de brebis et noix.